Menu
Beauté / Corps

Ena, les cosmétiques luxueux Australiens

Gommage corps Ena, cosmétique bio de luxe Australien

Il faut que je te raconte une anecdote. Quand je vivais en Australie, j’ai attrapé une grippe qui m’a littéralement vidée de toutes mes forces – et évidemment il a fallu que ça tombe en plein pendant mon weekend dans un luxueux hôtel au milieu d’un lac. J’étais à bout de force, même aller de mon lit à la salle de bain, soit 5m, était mission impossible. J’ai été malade une semaine. Pourtant, j’ai marché près de 10km dans Melbourne pour chercher et acheter les cosmétiques de Ena. Et 10 de plus pour acheter d’autres cosmétiques. En prime j’ai dû faire trois boutiques avant de trouver le Graal. Saisis-tu à quel point je suis accro aux cosmétiques bio ? Et à quel point je voulais tester cette marque ?

Ena, délicatesse et ingrédients luxueux

Car, après des heures de recherches intenses sur Ecosia, Ena m’avait tapée dans l’œil. Il y avait d’abord le packaging, qui a changé depuis mon retour en France d’ailleurs. Tout était dans des petits pots adorables, les crèmes sont maintenant en tubes. Et j’adores les pots – chacun ses obsessions. Sans parler des couleurs, toute la délicatesse que la créatrice a voulu influer se ressent. Bon tu l’auras compris, je suis en pâmoison devant les packagings Ena. Au passage, pour ajouter un peu plus de délicatesse, Ena est le second prénom de la grand-mère de la créatrice.

Viennent ensuite les ingrédients. De l’huile de macadamia, de pépin de raisin, du miel australien, du sel rose de l’Himalaya… Surtout, en premier ingrédient toujours de l’aloe vera et non de l’eau. Ce qui mérite d’être mentionné car beaucoup de marques utilisent de l’eau – qui représente une grosse partie de la compo je te le rappelle. De plus les compositions sont courtes, ce qui est toujours mieux pour la peau. Je regrette juste la présence de quaternium dans le conditionner – à leur décharge, beaucoup de marques bio les utilisent.

Comme je te disais, j’ai marché des kilomètres – alors que j’étais à l’article de la mort – pour pouvoir acheter les produits de la marque. Déception quand je les ai enfin trouvés, il ne restait que le gommage corps. Alors que quelques mois plus tôt je les avais tous vu à l’aéroport de Sydney. C’est donc entre joie et tristesse que j’ai acheté un seul et unique produit. Joie pour mon compagnon qui économisait quelques dollars, tristesse pour moi qui voulait tout acheter – je ne sais pas être raisonnable.

Body Scrub au sel rose de l’Himalaya

Fort heureusement, le body scrub Ena faisait parti de mes favoris. J’étais fan de la présence de sel rose de l’Himalaya -éco-sourcé – connu pour détoxifier la peau. D’ailleurs parlons-en de ce sel. Les Australiens, quel est votre problème avec celui-ci ? Impossible de trouver du sel normal en magasin bio, que de l’Himalaya. Mais je digresse. Après en avoir mangé pendant des mois, j’allais pouvoir le mettre sur ma peau – avoue qu’elle est sympa ma transition.

J’ai eu très peur en ouvrant le pot. Les grains sont gros, c’est du sel, je me suis dit que j’allais passer un sale quart d’heure sous ma douche. En fait, le sel est enrichi en huile de coco et huile d’amande douce. Du coup ils ont une texture légèrement huileuse et c’est assez doux sur la peau. Les huiles laissent un léger film sur la peau, ce que je trouve très agréable et permet de se passer d’hydratant corps ensuite. Petit bonus, le gommage sent le pamplemousse rose et la peau aussi ensuite. Et ça sent juste super bon.

Honnêtement, après avoir eu très peur en découvrant le gommage, j’en suis hyper satisfaite. Déjà, il est revigorant et rafraîchissant avec ses odeurs d’agrumes. Puis il laisse la peau toute douce, hydratée, et ça j’adore. C’est top pour la flemmarde en matière de crème pour le corps que je suis. Sa texture est superbe, à la fois sèche et huileuse. C’est un vrai petit nuage de douceur qui glisse sur la peau. Du coup je ne loupe jamais mon rendez-vous gommage corps, fixé à deux fois par semaine.

Et je vais commander d’autres produits Ena car je ne peux pas rester avec un seul produit à mon actif. Impossible.

Où se procurer la marque Ena ?

Elle n’est pour le moment pas distribuée dans les e-shops en Europe. Vous pourrez donc vous la procurer directement sur le site de la marque. Le gommage est à 33AU$ soit environ 21€.

About Author

Passionnée de cosmétiques bio et d’écriture, j’ai été Content Manager pour un célèbre site de cosmétiques bio orienté luxe. Ce qui n’a pas aidé du tout mon addiction pour les cosmétiques. Du coup je te parle cosmétiques bio mais aussi écologie. Et à l'occasion comme je prépare le mien, mariage éco-responsable

4 Comments

  • Landa
    11 septembre 2019 at 10 10 29 09299

    Merci Clémence pour cette découverte! Je ne connais pas du tout cette marque. Je suis particulièrement fan des gommages corps. Je teste d’ailleurs en ce moment celui de la marque OY-L qui est également au sel de l’Himalaya.
    Landa

    Reply
    • elviprettiness
      12 septembre 2019 at 11 11 20 09209

      Coucou Landa 🙂
      C’est une marque de niche, même en Australie j’ai eu du mal à la trouver ! Pour le moment ils ne prévoient pas d’être référencés dans des e-shops européens, c’est dommage. Mais ils livrent à l’étranger (attention aux frais de douanes par contre…). Il faut que je teste OY-L, ils ont plein de produits qui me tentent mais je n’ai rien essayé pour le moment.
      Bonne journée !
      Clémence

      Reply
  • Amélie Dyson
    21 septembre 2019 at 9 09 41 09419

    J’ai le sentiment que dans de nombreux domaines, les consommateurs ont enfin pris conscience des impacts écologiques sur notre environnement et notre organisme des différents produits que nous achetons

    Reply
    • elviprettiness
      4 octobre 2019 at 21 09 53 105310

      J’en ai l’impression aussi, mais malheureusement beaucoup de marques en profitent pour faire du greenwashing

      Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.